Lexique produits naturels ménagers

Le printemps est enfiiiin là, quel BONHEUR ! Par ici, la météo est au beau fixe malgré cette petite bise qui rafraîchit encore l’air ! Il y a peu nous avons passé à l’heure d’été (une des dernières de l’histoire paraît-il). La belle lumière qui se prolonge en soirée, les fleurs qui éclosent les unes après les autres et le retour du vert ne peuvent que me faire du bien ! Et comme chaque changement de saison, il y a aussi l’envie de renouveau dans la maison. Mais pas seulement.

Ignorez-vous encore combien le vinaigre blanc, le citron, le savon de Marseille ou encore tout bêtement le sel sont des alliés magiques pour la maison ? Pas de panique, maman Océ est là pour éclaircir tout ça. J’ai tenté (je dis bien tenter) de dresser un lexique de tous les bienfaits des produits que j’ai à la maison. Je vous ouvre les portes de mes placards.

Qui dit printemps dit grand ménage, dit de grande envie nettoyage en profondeur – en tout les cas chez moi. Si vous avez toujours nettoyé votre maison avec des produits ménagers chimiques, il est temps d’abandonner cette mauvaise pratique et de miser sur les produits naturels, plus sains pour l’environnement et surtout, favorables à votre santé. C’est l’occasion de débarrasser votre maison de produits agressifs et synthétiques !

À la maison, pour avancer dans une démarche Zéro Déchet, je me suis lancée dans la fabrication de produits ménagers naturels, ma première recette 100% réussie est celle des pastilles pour les W.C.

Pourquoi nettoyer avec des produits naturels ?

Le nettoyage écologique a de nombreux avantages :

•  C’est pratique. On trouve la plupart des produits de base dans les armoires de sa cuisine, comme le vinaigre, le citron, le bicarbonate de soude. On achète les autres en grande surface, en droguerie ou en magasin écologique en vrac.

• C’est économique. Les produits de base sont bon marché, surtout quand on les achète en grande quantité.

• C’est meilleur pour la santé. On limite notre contact avec des mélanges chimiques irritants, voire cancérigènes. Attention, certains ingrédients écologiques peuvent irriter la peau si on les manipule à main nue. Ils sont non toxiques, mais peuvent nécessiter certaines précautions (gants, lunettes, masque).

• C’est écologique. Les indispensables de l’entretien écologique sont des ingrédients simples, respectueux de l’environnement. Ils sont biodégradables rapidement. Certains sont disponibles en plus au moins grande quantité ou en vrac, ce qui limite les déchets d’emballage.

Je vais vous présenter les produits seuls et leurs efficacités –  ce sont les produits de bases des recettes de produits ménagers.

On l’oublie souvent. L’eau est essentielle au nettoyage. Froide, tiède ou chaude, on l’utilise seule pour nettoyer les surfaces peu sales. On peut aussi laisser les crasses incrustées tremper dans l’eau. Elles se dissolvent en partie et on évite ainsi de devoir recourir à des produits plus forts. Ça fait des miracles sur les plaques de cuisson.

UN INDISPENSABLE.

On trouve facilement du bicarbonate de soude en grande surface (au rayon alimentation), en magasin écologique ou en droguerie.

Précaution particulière : Évitez le bicarbonate sur : des matières sensibles aux rayures telles que l’aluminium et sur certains textiles comme la soie et la laine. Pour éviter toute réaction, on fait un petit essai dans un endroit peu visible de la surface à nettoyer.

Le bicarbonate de soude possède de nombreuses propriétés. C’est un produit entièrement naturel que j’utilise très très souvent en cosmétique, pour l’entretien de ma maison ou même pour les aigreurs d’estomac du Dude. C’est un abrasif doux, il nettoie, désodorise, adoucit. Il peut être également utilisé pour neutraliser les mauvaises odeurs. Je l’utilise de toutes les manières possibles :

Dans la maison je l’utilise pour fabriquer mes produits d’entretien. Il me sert pour réaliser mon produit WC. Lorsque je n’ai plus de produit, je le saupoudre directement dans la cuvette des toilettes pour éliminer le tartre et je rajoute quelques minutes plus tard 2 verres de vinaigre blanc quelques minutes plus tard pour finaliser le nettoyage plus en profondeur.

Enlever les odeurs du frigo et celle de la poubelle : je place une (ou plusieurs sur différents niveaux) coupelle avec quelques cuillerées à soupe de bicarbonate dans le frigo. Pour la poubelle, je saupoudre un peu de poudre dans le fond, sous le sac. Quand les odeurs reviennent, on renouvelle le produit. On jette alors le produit usagé, qui n’est plus actif. Vous pouvez l’utiliser pour toutes les pièces de la maison. Même pour mes chats, au fond de la litière pour atténuer l’odeur.

Ou encore pour enlever les moisissures des joints dans la salle de bain :  la paroi de la cabine de douche, je nettoie avec une solution de bicarbonate (1 c.s dissoute dans 1 litre d’eau chaude) et une éponge. Puis je l’essuie.

Pour nettoyer le four : saupoudre le bicarbonate sur les saletés incrustées et taches tenaces. Aspergez ensuite un peu d’eau avec un vaporisateur. Pour les taches sur les parois verticales, on peut composer une pâte avec du bicarbonate et de l’eau. Laissez poser toute une nuit avant de frotter avec une éponge.

Déboucher et entretenir les canalisations avec du bicarbonate et du vinaigre blanc.

Pour le linge : ils ravivent le blanc et il remplace l’adoucissent, versez dans le bac réserver à celui-ci un c.s avec un peu d’eau = adieu linge rêche.

En cuisine : il remplace la poudre à lever. Veillez toute fois à en mettre un peu moins que la quantité de la recette, car le bicarbonate sur-dosé donne de l’amertume au plat. Vous voulez épaté vos invités avec de beaux légumes vert à ajoutez un peu de bicarbonate à l’eau de cuisson et plongez-les dans l’eau glacée pour fixer la couleur.

Pour redonner vie à votre canapé (raviver les couleurs et le nettoyer en profondeur) saupoudrez toute la surface du canapé, répartir avec les mains la poudre, laissez agir min 2h et aspirez le tout ! Vous aurez alors un canapé comme neuf ! 🙂

Précautions particulières : Diluez-le dans de l’eau froide ou chauffée pour plus d’efficacité. Dans ce cas, on fait attention à bien se protéger des vapeurs de vinaigre chaud. L’odeur vous déplaît ? Faites macérer des écorces de citrons et d’oranges dans le vinaigre pour le parfumer naturellement.

Tout comme le bicarbonate, difficile de se passer du vinaigre blanc si l’objectif est de bannir les produits chimiques dans votre maison. Multi-usage, le vinaigre blanc est à la fois économique et écologique. À base de céréales ou de sucre de betterave, ce produit indispensable dans l’assaisonnement des sauces à salades, il est aussi un excellent anticalcaire et antiseptique. Il a la capacité d’éliminer efficacement les odeurs et les diverses bactéries. Il est utilisable pour dégraisser la vaisselle, détartrer la robinetterie, laver les vitres / miroir, le carrelage ou les équipements électroménagers comme le micro-ondes, ou encore pour désinfecter le frigo. Mieux, il s’utilise pour raviver la couleur des linges et également en guise d’adoucisseur. Il permet aussi de se débarrasser des tâches sur les tissus et la moquette. Comme il peut être agressif, on le déconseille sur les surfaces vernies, les pierres calcaires et le marbre. Il est aussi efficace dans le jardin pour désherber.

Anti-calcaire : Le vinaigre sert à enlever les dépôts calcaires des carafes, des bouilloires, de la robinetterie… Laissez agir une solution vinaigrée au minimum un quart d’heure avant de nettoyer. Pour les endroits difficiles d’accès, comme le pommeau de douche et les robinets. Je « colle » une lavette fine imbibée de vinaigre pendant plusieurs heures avant de nettoyer.

Assainissant : Le vinaigre assainit les surfaces comme les planches à découper, les plans de travail… Je frotte une éponge imbibée de vinaigre sur la surface. Attention aux surfaces sensibles.

Laver les vitres et miroirs : sur les vitres des fenêtres et les miroirs, on pulvérise une solution composée de 1/3 de vinaigre et 2/3 d’eau avant d’essuyer avec une lavette microfibre.

Nettoyer et désodoriser le four à micro-ondes : je remplis le fond d’un bol avec un mélange 1/2 eau et 1/2 vinaigre. Je chauffe puis arrête le four à micro-ondes. J’attends une vingtaine de minutes sans ouvrir la porte, puis je nettoie la saleté avec une lavette humide.

Déboucher et détacher : pour déboucher un évier ou nettoyer des taches incrustées, on peut utiliser du vinaigre et du bicarbonate de soude.

Anti-tartre pour le fer à repasser : Régulièrement avec un chiffon doux imbibé sur la semelle pour éviter les dépôts. Il est aussi possible d’ajouter une cuillère à café de vinaigre dans l’eau du fer à repasser.

Précaution particulière : Attention à bien porter des gants pour manipuler les cristaux de soude. Ils sont assez corrosifs, car très alcalins (contraire d’acide).

Précautions pour la santé : Les cristaux de soude sont très puissants. Portez des gants pour éviter toute irritation de la peau et des lunettes pour prévenir toute éclaboussure dans les yeux.

Attention éviter les cristaux de soude sur :

• des matières sensibles telles que le chêne, le châtaignier, l’aluminium, le fer, le marbre, les pierres poreuses…

• les surfaces cirées ou huilées.

• certains textiles comme la soie et la laine.

À ne pas confondre avec la soude caustique qui est dangereuse et le bicarbonate de soude qui est plus polyvalent. Les cristaux de soude sont très efficaces dans tous les nettoyages de la maison. Cette matière est issue de la réaction chimique entre la craie et le sel. Les dissoudre dans de l’eau chaude et il sert à enlever les taches surtout sur les surfaces très sales.

Nettoyer ce qui est très sale et très gras : la poubelle, la hotte, le four, la grille du barbecue – du four … Diluez 1 à 2 c.s de cristaux de soude dans 1 litre d’eau chaude.

Décrasser le linge très sale : Ajouter une poignée de cristaux de soude à la lessive / dans le tambour. Sauf pour le linge délicat. Ils adoucissent l’eau dure, enlèvent les taches organiques (fruit, graisse…), désodorisants …

Laver les sols : on peut laver la plupart des sols avec des cristaux de soude. Sauf certains revêtements. Dissoudre 1 c.s de cristaux dans un litre d’eau chaude et nettoyer comme à votre habitude avec cette solution.

Récupérer des fonds de casseroles brûlés : placez une fine couche de cristaux de soude + de l’eau bouillante dans le fond de la casserole. Refermez avec le couvercle. Après plusieurs heures, les saletés se détacheront alors toutes seules. N’oubliez pas de relaver ensuite au produit vaisselle avec soin. 

Redonnez de l’éclat au verre : Ils donnent un coup de jeune aux verres, bouteilles, carafes… Diluer 1 à 2 c.s de cristaux de soude dans un litre d’eau chaude. Remplir les récipients. Et laissez agir quelques heures. Frottez puis on rincer abondamment.

Entretenir l’émail des baignoires, lavabos, douche : Mélanger :   1 à 2 c.s de cristaux de soude + 1 c.c de savon écologique dans 3/4 de litre d’eau chaude. Rincez bien puis essuyez avec une microfibre sèche pour faire briller.

Renforcer l’efficacité des nettoyants pour le sol : Quand l’eau est calcaire, ajoutez une petite c.c de cristaux de soude dans un seau d’eau savonneuse.

Précautions particulières : Comme pour beaucoup produit ménager, l’usage de gants est fortement recommandé et il doit être conservé hors de portée des enfants.

Le corps humain produit naturellement près de 2g d’acide citrique par jour, mais à haute dose il devient nocif pour la santé. Attention également à bien protéger les textiles de couleur lors de sa manipulation. Les éventuelles éclaboussures provoqueraient des taches irréversibles. Stocké à l’abri de l’humidité, il peut se conserver plusieurs années. Une humidité importante peut former des grumeaux, sans nuire à ses qualités.

Naturellement présent dans le citron parti des produits ménagers de base qui ont fait leurs preuves et que l’on trouvait dans toutes les maisons autrefois. 100% naturel, il est fabriqué à partir de mélasse (fermentation de canne à sucre) et d’un champignon microscopique.

Aujourd’hui ingrédient essentiel pour fabriquer mes produits ménagers, vous pouvez choisir de l’acheter en poudre, ou employer directement du jus de citron.     

Il détarte

Il dissout la mousse sur les terrasses

C’est le produit idéal pour ôter la rouille

Pour éliminer le tartre : pour éliminer le tartre dans toute la maison, versez 5 cuillères à soupe d’acide citrique dans 1L d’eau. Pulvérisez le mélange sur les surfaces à nettoyer (chrome, inox, céramique, plastique), et rincez.

Pour détartrer le fond de la bouilloire : Dissoudre 1 à 2 c.s d’acide citrique dans 1 litre d’eau, remplir la bouilloire et porter à ébullition brièvement, laisser agir 30 minutes. Rincer ensuite soigneusement à l’eau. J’utilise de façon presque industrielle ma bouilloire ahahha, l’acide citrique me sauve, car je suis maniaque et que je déteste les dépôts blancs qui s’accumulent et finissent par flotter dans mes tasses !

Pour détartrer la machine à café : Dissoudre 1 à 2 c.s d’acide citrique dans 1 litre d’eau froide, remplir la machine avec cette solution. Passez une tasse environ d’eau, laissez reposer 15 à 30 minutes. Passez le reste de l’eau et rincez 2 fois avec de la nouvelle eau.

Pour détartrer la machine à laver le linge : Versez 6 à 8 cuillères à soupe dans le tambour et mettre sur le programme à 95°, sans linge !

Pour détartrer les robinets : Dissoudre 2 à 5 c.s d’acide citrique dans 1 litre d’eau chaude, frottez les parties concernées ou les laissez tremper un temps assez long, rincez ensuite. Je mélange parfois un peu de marc de café à cette préparation. C’est magique aussi et zéro-déchet !

Pour éliminer la rouille : Saupoudrez une éponge mouillée d’acide citrique puis frottez la surface, celui-ci provoque une réaction chimique au contact de la rouille ! La rouille se transforme alors en une substance incolore qui va disparaître. Attention : certaines surfaces (marbre, pierre, etc.) sont attaquées par l’acide citrique, il faut donc faire un test sur une zone peu visible au préalable.

Pour les grosses plaques de rouille : là on pense à la grille bien dégoûtante de barbuc’ qu’on a négligemment laissé passer l’hiver dehors ou les dalles d’égout devant la maison –, un petit bain : coca (hé oui!) + acide citrique = RADICALE

Pour éliminer les taches : Élimination des dépôts dans les tasses à thé ou à café par exemple. Verser 1 à 2 cuillères à soupe dans le récipient, recouvrez d’eau bouillante et laissez agir 30 min. Rincez ensuite soigneusement.

Pour éliminer les graisses brûlées : pour nettoyer des fonds brûlés des casseroles ou de poêle en inox, diluez 2 cuillères à soupe d’acide citrique dans 1 tasse d’eau, chauffez quelques minutes la solution dans la casserole ou la poêle, rincez bien ! Attention : ne pas utiliser l’Acide citrique sur l’émail, l’aluminium ni sur le marbre.

Pour éliminer la mousse sur les surfaces : comme les terrasses, les murs ou les bateaux. Pour cela, diluez dans une grande quantité d’eau 4 volumes d’acide citrique, 1 volume de bicarbonate de soude et une cuillère à soupe d’huile végétale. Badigeonnez la mousse durant 3 jours, elle disparaîtra.

Qu’il soit sous forme liquide (savon noir) ou solides (paillettes de savon de Marseille ou d’Alep) se sont de très bons nettoyants et dégraissants d’origine naturels et biodégradables.

Le savon noir

Il peut être fabriqué à partir d’huiles de différentes sortes, les principales étant l’huile d’olive et l’huile de lin. Sur le marché, on en retrouve sous forme de pâte « molle » ou liquide. Il est préférable d’opter pour un savon à la texture épaisse ce qui assure qu’il est davantage concentré. Sa couleur varie selon sa composition : du brun foncé à l’ambre. De plus, le savon noir végétal est à privilégier par rapport aux produits contenant des colorants, des conservateurs et d’huile de palme.

Il peut servir à nettoyer les surfaces et les sols, à détacher le linge, à dégraisser les produits électroménagers comme la cuisinière, la hotte ou la micro-onde ainsi qu’à laver les miroirs et les vitres. Il est une très bonne base pour la fabrication de produits d’entretien écologique.

Nettoyer les sols et surfaces : utile partout, le savon noir nourrit en particulier les sols naturels : pierre, ardoise, marbre, carrelage. Diluez 1 dose de savon dans 5 litres d’eau tiède.

Dégraisser le four, le micro-ondes, la hotte, la cuisinière : le savon noir est très efficace sur ces surfaces très sales. Diluez 1 dose de savon dans 1 litre d’eau tiède, nettoyez puis rincer.

Détacher le linge : appliquez une petite noisette de pâte ou quelques gouttes de liquide sur l’envers de la tache. Laissez agir 1 heure, frottez puis mettre en machine.

Laver les vitres et miroirs : Dissoudre 1/2 dose de savon dans 2 litres d’eau. Frottez puis essuyez avec un chiffon en microfibre.

Les paillettes de savon de Marseille / Alep

Sa couleur varie selon sa composition. Choisissez-le avec 72 % d’huiles végétales (olive, coprah, arachide…) et on évite clairement l’huile de palme. Le vrai savon de Marseille ne contient ni parfum, ni colorant, ni additif chimique (conservateur…). La liste des ingrédients comprend :

•   Aqua pour l’eau,

• Sodium + plante en -ate, par exemple sodium olivate pour l’huile d’olive, pour les huiles après réaction avec la soude,

• Sodium hydroxide qui est le nom chimique de la soude caustique,

• Sodium chloride pour le sel (comme le sel de table),

• Parfois glycerin, mais elle tend à imperméabiliser le linge.

Elles sont parfaites pour préparer les lessives liquides et détacher le linge. Il n’est pas forcement « moussant », mais ce n’est pas la mousse qui lave ;). Il peut également être utilisé pour nettoyer partout dans la maison, le savon de Marseille est effectivement un indispensable pour dégraisser et détacher tout en respectant les peaux les plus sensibles.

Son nom peut faire un peu peur, mais c’est un produit naturel très efficace. Le percarbonate de sodium est une poudre granuleuse blanche, fabriquée à partir de carbonate de soude et d’eau oxygénée. On l’appelle d’ailleurs aussi “l’eau oxygénée solide”. Attention à ne pas confondre avec borate de soude blanchissant elle aussi, mais toxique.

Le percarbonate est un excellent blanchissant qui préserve naturellement la blancheur du linge. Il délivre de l’oxygène et qui agit comme un détachant pour dissoudre rapidement toutes sortes de taches tenaces sur le linge. Il sera idéal comme complément dans la lessive pour le blanc ou comme détachant avant le lavage.

Multi-usage : vous pouvez également vous en servir dans la cuisine pour faire briller la robinetterie, détacher la vaisselle et même désodoriser.

Dissoudre les taches tenaces sur un tapis ou de la moquette : vous pouvez réaliser une solution à base de percarbonate de sodium en mélangeant 2 c.s dans une bassine d’eau chaude. Utilisez cette solution pour frotter vos tapis et moquettes puis rincez.

Le percarbonate de sodium s’utilise aussi sur les textiles teintés grand teint, pour les lavages en machine ou à la main

En machine : placer directement dans le tambour 1 à 2 c.s de percarbonate de soude en complément de la lessive habituelle.

À la main : 1 cuillère à soupe pour 5 L d’eau chaude. Pour le linge blanc, faire tremper maximum 6 heures et pour le linge coloré, faire tremper maximum 1 heure.

Autres produits naturels

Quelques gouttes pour parfumer, assainir ou désinfecter. Elles proviennent de la distillation de plantes : lavande, citron, arbre à thé, il existe plus de 500 sortes … Et sont très concentrées. Il faut donc toujours respecter les doses et les précautions d’usage. À éviter si on est enceinte, allaitante ou sensible.

Voici ma sélection d’huiles essentielles utiles pour entretenir sa maison. Inutile de toutes les mélanger. Je choisis quelques-unes en fonction de leurs propriétés et de l’odeur souhaitée. Mais, éviter de mettre des huiles essentielles partout, sous peine d’overdose.

Même si elles sont naturelles, il faut être prudent avec les huiles essentielles. Elles sont très puissantes et il est impératif de respecter ces 6 règles de sécurité :

Maniez les huiles essentielles avec prudence. Pures ou peu diluées, certaines sont photosensibilisantes (comme le citron, le pamplemousse… qui laissent des taches indélébiles sur la peau après une exposition au soleil) ou dermocaustiques (comme la cannelle, le girofle… qui entraînent des brûlures de la peau).

Même si les huiles essentielles sont moins problématiques pour le ménage qu’en usage cutané ou interne, les personnes sensibles devraient les éviter ou demander l’avis d’un spécialiste (médecin, aromathérapeute, pharmacien…).

Cela concerne en particulier :

–             les personnes allergiques aux composants ;

–             les femmes enceintes ;

–             les femmes qui allaitent ;

–             les enfants de moins de 6 ans ;

–             les patients sous traitement ;

–             les personnes épileptiques et asthmatiques.

Les propriétaires de chats doivent aussi se méfier. De nombreuses huiles essentielles sont toxiques pour leurs compagnons, surtout en application cutanée et diffusion.

Diluer les huiles essentielles pour faire le ménage. Elles ne se mélangent pas à l’eau, mais au vinaigre, à l’alcool et aux corps gras (comme le savon).

Respecter les petites doses. Les huiles essentielles sont très concentrées, quelques gouttes suffisent pour profiter de leurs bienfaits.

Limiter l’utilisation. Par exemple, éviter d’en mettre dans tous ses produits et d’en diffuser dans chaque pièce. L’air serait sur chargée.

Garder les huiles essentielles hors de portée des enfants, sous clé.

En cas de doute sur les dosages ou les précautions, renseignez-vous auprès d’un magasin spécialisé, de sa pharmacie ou de son médecin.

Le citron est un antiseptique qui assainit, détartre et désodorise. Il peut souvent remplacer le vinaigre. On l’utilise pour parfumer, pour capturer les odeurs et rafraîchir l’air du frigo (on place ½ citron sur une étagère), pour enlever les traces de calcaire… On évite le marbre et la pierre bleue, qui n’apprécient pas les acides.

Du sel pour nettoyer la maison ? Absolument, et vous en avez forcément dans vos placards, n’est-ce pas ? Le sel est un produit ménager à la fois écolo et économique. Il est également très efficace ! Dans le jardin, sur le balcon ou la terrasse, vous pouvez l’utiliser pour venir à bout, éradiquer et tuer les mauvaises herbes. À l’intérieur, il est bien utile pour désodoriser, nettoyer et enlever les taches et saletés.

Le sel de cuisine a des propriétés abrasives. On l’utilise souvent en pâte à récurer, sauf sur les surfaces fragiles (vitrocéramique notamment). Mélangez du sel avec du vinaigre pour enlever les taches de thé dans les tasses. Une poignée de sel dans une bassine d’eau permet de conserver les couleurs d’un jean.

L’argile verte est l’argile le plus utilisée dans nos ménages. Riche en oxyde de fer qui très absorbante et permet entra autre de canaliser les mauvaises odeurs et de gérer une tâche. Elle se conserve plusieurs années et par conséquence elle est une bonne alternative aux produits commerciaux.

Pour éliminer les mauvaises odeurs : utilisez au fond de la poubelle avant de mettre un sac pour canaliser les odeurs. Vous pouvez aussi mettre une petite coupelle dans le frigo. Une astuce simple, mais efficace !

Pour éliminer les tâches grasses : sur n’importe quel textile, saupoudrez la sauce tâchée, laissez agir 30 minutes. Frottez ensuite énergiquement et lavez à l’eau savonneuse. Une bonne manière de détacher un tapis ou encore les sièges de la voiture.

Pour nourrir les plantes d’intérieur : saupoudrez un peu d’argile sur la terre des plantes vertes. Cette astuce permet de nourrir lors de l’arrosage et de maintenir le bon degré d’humidité dans le pot.

Pour faire briller les cuivres : cela aide à redonner de la brillance aux objets en cuivre, frottez-les avec de la poudre d’argile après les avoir préalablement nettoyés avec une éponge humide. Rincez bien ensuite et lustrez un chiffon tout doux. Un objet comme neuf !!

Pour chasser l’humidité : pour chasser l’humidité dans certaines pièces ou éviter les taches de moisissure. Déposez un peu d’argile dans une coupelle et renouvelez l’argile lorsque cette dernière ramollie.

Quelques réflexes à adopter

Pour nettoyer de façon écologique, voici quelques bonnes habitudes :

Aérer. C’est indispensable pour entretenir son lieu de vie. Ouvrir les fenêtres deux fois par jour, pendant 10 à 15 minutes, même en hiver. Ça renouvelle l’air, évacue une bonne partie des polluants intérieurs, régule le taux d’humidité, empêche les moisissures de se développer et éloigne les mauvaises odeurs.

Nettoyer régulièrement. Un petit nettoyage léger et rapide permet d’éliminer la crasse avant qu’elle s’incruste. Cela évite ainsi le recours à des produits plus forts… et souvent plus polluants.

Être attentif aux précautions d’usage. Même naturels, on utilise certains produits avec prudence, comme les cristaux de soude, les huiles essentielles…

Être patient quand cela s’impose. Les produits naturels sont moins agressifs que leurs équivalents classiques. Certains demandent un peu de temps pour agir sur la saleté tenace et offrir un résultat optimal.

Faire un essai sur un coin caché du support à nettoyer. Certaines matières sensibles peuvent se dégrader si on utilise un produit mal adapté.

Se passer des parfums forts… ou se contenter de parfums naturels (citron, huiles essentielles…). Les produits naturels ne laissent pas de parfum fraises des bois ou coquelicots synthétiques derrière eux. Plus saine, l’absence de ces substances demande parfois un petit temps d’adaptation. La propreté n’a pas d’odeur.

Conserver les produits dans de bonnes conditions. On les stocke dans un emballage fermé, étiqueté, à l’abri de la chaleur, de l’humidité et hors de portée des enfants.

VOUS AUSSI PARTAGEZ VOS ASTUCES AU NATUREL !
Vous êtes adepte du nettoyage au naturel ?
Partagez vos anecdotes, avis et idées en commentaire ↓
Imprimer
32

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *