RECETTE ITALIENNE

UNE RECETTE !! ça faisait si longtemps. Et, je suis heureuse de revenir vous parler de cuisine avec une recette simple & basique (j’espère que  t’as la ref’ J). Les gnocchi (pas de s en italien) sont un plat que j’aime préparer les week-ends quand j’ai un peu de temps et qui ne demande pas un savoir-faire de fou et qui est tellement boooon ! Vous auriez des gnocchis fondants à souhait, légers et surtout délicieux pour un moindre cout.

Depuis qu’une copine m’a fait découvrir ce plat il y a quelques années, je n’achète plus du tout de gnocchi au magasin. Le goût n’a strictement RIEN à voir. Je trouve que ceux du commerce ont souvent l’aspect caoutchouteux et n’ont pas vraiment la saveur de la pomme de terre. Ils ne seront jamais à la hauteur. Tout simplement parce que les gnocchi crus ne se gardent pas longtemps et pour les conserver, éviter qu’ils n’attachent, on a tendance à les fariner abondamment ce qui les rend durs et élastiques. Et de les faire maison demande un peu de temps, environ 45 minutes – 1 heure.

Je vous livre 2 version dans cet article avec ou sans œufs pour ne frustrer personne.

J’alterne en fonction de mes placards mais personnellement, j’ai une petite préférence pour la version avec les œufs pour la texture finale. La différence est vraiment subtile mais je trouve que la version avec œufs se congèle mieux. Vous pouvez retrouver un peu plus bas quelques conseils pour la conservation et la congélation.

Avant tout, pour la réussite de cette recette, il est important de choisir la bonne variété de pommes de terre. Utilisez des pommes de terre dites vielles, c’est-à-dire à chaire farineuse, qui contiennent très peu d’eau. Les Bintje (les plus connues) iront parfaitement. Chaque variété est différente et s’utilise pour des préparations bien spécifiques. Certaines pommes de terre vont devenir collantes en s’écrasant, vont mal absorber la farine et vous n’arriverez jamais à former vos gnocchis. Si vous ne trouvez pas de Bintje, prenez des pommes de terre à chair farineuse ou ferme.

Pour 45 gnocchis environ (2-3 personnes) :

400g de pommes de terre

100g de farine

½ cc de sel

1 jaune d’œuf

** Gnocchi SANS OEUFS (pour 3 personnes) **

500  kg  de pomme de terre à chair farineuse

175 g environ farine

sel – poivre – muscade

Préparation de la pâte à gnocchis

Versez de l’eau dans une grande casserole et plongez les pommes de terre avec la peau*. Faites-les cuire pendant 30-35 min (voir plus selon la variété de pomme de terre choisie) – vérifier la cuisson en plantant la lame d’un couteau. Elles doivent être fondantes, le temps dépend de leur taille. On peut aussi cuire les pommes de terre à la vapeur épluchées et coupées en dés (c’est plus rapide).

*     la cuisson avec la peau n’est pas sans raison. De cette façon, les pommes de terre absorbent le moins d’eau possible et vous n’obtiendrez pas de purée trop liquide.

Égouttez les pommes de terre, épluchez-les et écrasez-les de terre encore chaudes. L’idéale serait d’utiliser un presse-purée mais à défaut la fourchette. N’utilisez surtout pas votre robot : vous allez rendre la consistance de la purée élastique et la transformation en gnocchi va s’avérer compliquée.

Ensuite, travaillez les pommes de terre et la farine quand les premières sont tièdes-froides (et non chaudes). Incorporez d’abord la moitié de la farine le jaune d’oeuf, les assaisonnements. Et ensuite le reste peu à peu. Ceci pour vérifier combien est absorbé par les pommes de terre et pétrissez jusqu’à obtenir une boule homogène et non collante. Si nécessaire, ajoutez un peu de farine.

** pour la version sans œufs, zapper simplement cette étape. **

______________________________________

Façonnage des Gnocchi :

Divisez la pâte en 4.

Farinez votre plan de travail et roulez une première boule en boudin.

Coupez les boudins en petits tronçons de même taille.

Roulez ces tronçons en boules entre les paumes de vos mains.

Passez au façonnage : Prenez une fourchette et posez-la sur le plan de travail, partie bombée au-dessus.

Prenez une boule de pâte et posez-la sur la fourchette au sommet des dents.

Tenez la boule avec votre index et faites-là rouler sur votre index tout en descendant.

Mais cette étape peut être facultative. Je trouve ce moment apaisant et rends la recette plus complète. Mais pour une question de temps, vous pouvez vous arrêter à l’étape du façonnage des petites boules. C’est selon votre envie et selon la sauce.  

______________________________________

La cuisson des gnocchi :

Portez à ébullition une grande casserole d’eau salée.

Plongez les gnocchis et laissez-les cuire jusqu’à ce qu’ils remontent à la cuisson.

Égouttez-les avec une écumoire. Important pour qu’ils ne collent pas ensemble.

Assaisonnements

Donnez libre cours à votre imagination. Grands classiques : du beurre fondu avec de la sauge fraîche, sauce tomate simple, ragoût à la Bolognaise, une sauce de légumes mais aussi aux parmesan, un pesto bien herbacée et liquide (sinon tout sera trop sec. Personnellement je préfère une sauce bien liquide qui compense le côté gnocchi mais c’est une question de goûts.

______________________________________

La conservation

L’idéal serait de les préparer et de les faire un peu reposer. Faites bien attention les laisser à plat sur une planche farinée et recouvrez-les d’un torchon propre et puis de les cuire au dernier moment. Mais, les gnocchis crus peuvent se conserver 48 h au réfrigérateur avant d’être cuits. A nouveau, faites bien attention les laisser à plat sur une planche farinée et recouvrez-les d’un torchon propre.

La congélation

Les gnocchis crus se congèlent très bien. Déposez-les à plat sur une assiettes garnie d’un papier sulfurisé. Déposez l’assiette dans le congélateur couvert et une fois congelé, versez les gnocchis dans un sachet. Il suffira ensuite de les cuire dans l’eau bouillante encore congelés. Vous aurez ainsi un plat vraiment minute en rentrant à la maison.

J’espère que cet article t’apportera des idées de repas simple & rapide

N’hésite pas à le partager autour de toi !

Et à m’envoyer une photo de vos réalisations

____________________________________

Imprimer
11

Un commentaire

  1. Coucou,
    Les gnocchi, c’est ma madeleine de Proust! Ma grand-mami les cuisinait trop bien ^_^ Merci pour l’alternative sans oeuf, je vais tester.
    Belle journée
    Virginie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *